June 11, 2024 | 2 days ago

Tosyali : 2 milliards $ d’exportations attendus

Le complexe sidérurgique Tosyali Algérie, implanté à Bethioua dans la wilaya d’Oran, a mis en service la première phase de l’extension de son usine et compte bientôt la finaliser.

news-detail

Après avoir annoncé la mise en marche de son usine de production d’acier plat fin mai dernier, d’autres unités de production verront leur lancement dans les mois prochains, selon le directeur du commerce extérieur et de l’investissement chez Tosyali Algérie, Ramzi Azzi.


S’exprimant sur la chaîne publique, le responsable du complexe sidérurgique a indiqué que plusieurs unités sont en cours de lancement, notamment l’usine DRI qui est prévue d’être lancée le mois de juillet prochain, ainsi que l’unité des laminoirs à chaud et à froid qui sera lancée au mois d’août prochain, en plus de l’unité de découpage du fer plat qui entrera en production au mois de septembre. Cette dernière «permettra aux petites et moyennes entreprises d’exploiter ce produit dans différentes industries», a-t-il ajouté.


Pour l’extension de son complexe et varier ses produits, Tosyali Algérie a engagé un niveau d’investissement compris entre 120 et 150 millions de dollars, ce qui va permettre, avec l’entrée en production de cette nouvelle unité de production, une économie de devises pour l’Algérie de plus de 60 millions de dollars par an, selon les déclarations des responsables de cette entreprise.


L’unité permettra de produire des aciers haut de gamme, comme les aciers plats, aciers laminés chauds et froids, acier galvanisé, ce qui permettra aux entreprises du secteur de l’automobile, d’électroménager ou de construction navale de hisser leur taux d’intégration.


Avec la mise en marche du four à arc électrique, d’une capacité de production de 230 t, ce grand complexe d’Oran dispose désormais d’une grande capacité de mettre sur le marché plusieurs produits sidérurgiques de haute qualité.




La finalisation de toutes les phases du projet de l’extension de l’usine permettra d’augmenter le volume de production de l’entreprise, parallèlement à une hausse des revenus de l’export du complexe, grâce à la mise sur le marché international de produits avec une plus grande valeur ajoutée.


Selon le directeur du commerce extérieur de Tosyali Algérie, le lancement de l’exploitation de l’unité de fonte en fin mai va permettre d’augmenter le volume de production de fer fondu de 3 à 5 millions de tonnes, «ce qui devrait varier les produits de l’entreprise, notamment avec la production du fer plat, ce qui permettra de couvrir les demandes du marché local et augmenter les exportations du complexe à 2 milliards de dollars par an».


Le même responsable a aussi indiqué que les exportations des produits issus de ce complexe sont destinées aux pays de l’union européenne, en raison de leur besoin croissant de ce produit, du fait de leur grande industrialisation.


Il est à noter que Tosyali consomme actuellement 4 millions de tonnes par an de minerai de fer pour produire les différents aciers, en attendant la mise en service de l’unité de production de Béchar, qui permettra à cette entreprise de consommer 8 millions de tonnes par an. L’objectif à long terme du complexe sidérurgique est de réaliser une production d’acier jusqu’à 80% à partir de minerai de fer local.




June 11, 2024 | algeria-logo